21 mars 2007

Lire chouya avec Malika Mokeddem

Saha l’hbéb !

On va vous parler cette fois d’une femme pour laquelle on a eu un véritable coup de cœur ! Et cette femme  c’est  Malika Mokeddem .
Malika mokeddem fait partie du cercle d’auteurs de talent qui parlent de l’Algérie d'aujourd'hui  avec une  réalité fracassante .
Elle est née dans le sud algérien ,elle a fait des études de médecine à Oran (hééé oui on peut faire autre chose que du RAI à Oran !!!  ) .En 1979, elle s’installe à Montpellier . Mais jouer à la t’biba  c’est plus sa tasse de tééy  ,son kif à Malika c’est l’écriture et elle le fait bien en plus . En effet , elle remporte le prix algérien de la fondation Noureddine Aba pour son premier roman publié en 1990 «  Les hommes qui marchent » , puis le prix Afrique- Mediterannée de ADELF en 1992 pour « Le siècle des sauterelles » et comme ce n'est jamais deux sans trois ,elle rafle un autre prix pour « L’interdite » .

Elle a une écriture authentique, elle traite dans ses romans d’une société algérienne tiraillée entre progrès et préjugés, Islam et fanatisme, comme dans ses deux livres « Des rêves et des assassins » et «  La transe des insoumis » ( qui est l’histoire d’une révoltée qui essaie de se réconcilier avec les peurs et les  tourments de son passé )

En 2005 ,sort chez Grasset « Mes hommes » un livre poignant ,un roman  retraçant sa vie.  Elevée dans une société régie par l’ordre masculin, elle décrit avec beaucoup de sensibilité son émancipation et son audace, elle dit : " Je ne  suis pas contre les hommes, je veux être à leurs cotés " ( Extrait de « Mes hommes » )  "…. J'ai quitté mon père pour apprendre à aimer les hommes, ce continent encore hostile car inconnu. Et je lui dois aussi de savoir me séparer d'eux. Même quand je les ai dans la peau"... "J'ai grandi parmi des garçons. J'ai été la seule fille de ma classe de la cinquième à la terminale. J'ai été la seule pionne dans l'internat au milieu des hommes... Je me suis faite avec eux et contre eux. Ils incarnent tout ce qu'il m'a fallu conquérir, pour accéder à la liberté….. "

Malika Mokeddem ….à lire absolument !!!

Posté par culture_dz_maana à 13:12 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Lire chouya avec Malika Mokeddem

    contente

    salut, j'ai lu le roman de malika mokeddem sur "les hommes qui marchent"et j'ai fais une étude sur.une telle façon d'écrire mérite un prix nobel.c'est la 1ère fois que je lis un roman écrit par une algérienne et c'est loin d'être mauvais.j'ai remarqué une écriture a fleur de peau.le combat d'une femme est loin d'être fini. merci..........mostaganem.

    Posté par amel, 09 novembre 2007 à 18:38 | | Répondre
  • supercherie

    autant je suis admirative du parcour personnel de l'auteur autant j'ai vomis son roman.
    tres deçue de voir que'elle ne meritait pas son titre d'auteur feministe engagé.Tout autant du roman il ne sagit que d'elle amere,megalomane.
    j'ai trouvé son roman libidineux et d'une puerilté agaçante !!Tout au long du romanelle ne cesse de nous rabacher les oreilles avec sa fixation sur les grands blond aux yeux bleu.Ma parole une frustré!!

    Posté par vraie feministe, 24 octobre 2008 à 01:56 | | Répondre
  • Ben, on va lire alors...! Merci, je connaissais pas, heureusement que ce blog existe...

    Posté par Jamel, 21 mars 2007 à 18:24 | | Répondre
  • vrai de vrai

    j'ai lu "mes hommes" de Malika Mokaddem et franchement j'ai trouvé cela excellent!! le combat d'une femme algérienne qui s'affranchie petit à petit de tout ce qui peut écraser le sexe faible... Avec Malika il devient très fort lol
    Bref, à lire le compte rendu dans le magazine DFULL N°8 absolument!!!

    Posté par isis, 09 avril 2007 à 19:41 | | Répondre
Nouveau commentaire